Si vous n'arrivez pas à visualiser correctement l'animation, essayez l'une ou les deux solutions suivantes :

1- Assurez-vous que javascript est activé sur votre naviguateur et /ou

2- Mettez à jour votre lecteur Flash en Cliquant ici pour obtenir la dernière version du lecteur Flash gratuit.

Page d'accueil

Accueil > Randonnée et trekking > Ouzbékistan > Traversée de Kizilnura au Grand Chimgan

Traversée de Kizilnura au Grand Chimgan- 15 jours

Si vous n'arrivez pas à visualiser correctement la visite en images, essayez l'une ou les deux solutions suivantes :
1- Assurez-vous que javascript est activé sur votre naviguateur et /ou
2- Mettez à jour votre lecteur Flash en Cliquant ici pour obtenir la dernière version du lecteur Flash gratuit.
3wkom referencement


Un séjour de trekking 100% Ouzbékistan où la beauté des montagnes du Tian Shan se révèle à coté des splendeurs architecturales de monuments tels que les madrassas. Du nord au sud de l'Ouzbékistan, ce voyage donne l'occasion de découvrir à pied les confidentielles montagnes du parc de Chimgan, avant d'arpenter les ruelles des villes à la douce ambiance orientale. Grâce à une équipe expérimenté et un guide passionné, venez découvrir cette terre d'hospitalité et d'accueil.

Points forts :

  • Un trekking soutenu et exclusif dans les contreforts de la chaine du Tian Shan.
  • Une découverte des villes myhtiques de la Route de la Soie.
  • Une équipe de trek attachante et un guide francophone tout le long du voyage.

 

Itinéraire :

 

J 1/ France - Tashkent

Vol à destination de l'Ouzbékistan et nuit dans l’avion.

J 2/ Tashkent - Sukok (1400 m)

Arrivée à Tashkent. Après les formalités de police et de douane, accueil par notre représentant local. Visite de la capitale et première immersion dans la culture et la vie ouzbek par les visites du bazar de Tchorsu et du complexe Khasti Imam (XVIe siècle) : mausolée Qaffal Chachi, madrassa de Barak Khan et mosquée Tilla-Cheikh. Transfert en fin d’après-midi vers Kumyskang au nord de Tashkent, au pied de la chaine de Chotqol. Nous passons la soirée chez la famille du guide et des muletiers qui nous accompagneront pendant les prochains jours. Nuit chez l’habitant.
60 km de trajet. 1 h 30 de route.

J 3/ Sukok – Au pied de la barrière de Kizilnura (2800 m)

Après le petit déjeuner pris auprès de nos hôtes, nous rejoignons les collines de l’autre coté du village. En prenant de l’altitude nous découvrons l’ensemble de la chaine du Chimgan et les plaines agricoles du sud. Le chemin monte mais de manière très progressive, en suivant une vieille piste. Cette randonnée toute en balcon offre de superbes vues sur les alentours et nous fait passer à travers les troupeaux de moutons évoluant librement dans leurs pâturages d’été. Un dernier petit col à franchir et nous posons nos tentes au pied de la barrière de Kizilnura (les "Terres Rouges" en ouzbek). Nuit sous tente.
7 à 8 h de marche. M : 1 610 m. D : 180 m. 15 km environ

J 4/ Kizilnura – Kakzai (2300 m)

Nous commencons notre randonnée par rejoindre les crêtes de Kizilnura 600 mètres au dessus de nous. Le chemin est sinueux et raide à certains endroits mais sans difficulté majeure. Du sommet nous possédons un point de vue formidable : chaine protégée de Chotgol, le Grand Chimgan, les montagnes du Kirghizistan et du Kazakhstan voisins, et la lointaine vallée de Fergana. Nous poursuivons un temps sur la crête longue de plusieurs kilomètres avant de redescendre. Une série de montées et descentes nous amène ensuite jusqu’à la large et plate vallée de Kakzai. Nuit sous tente.
5 à 6 h de marche. M : 750 m. D : 1240 m. 10 km environ

J 5/ Kakzai – Barangur (2300 m)

Nous remontons un peu la colline surplombant notre camp afin d’arriver dans une zone calcaire, contrastant étonnamment avec les terres ocres ou de schistes des environs. Nous traversons ensuite un long plateau sans suivre de chemin particulier, au milieu de zones humides et de pâturages. Puis nous atteignons une ancienne piste au niveau du col d’Aktahta et nous la suivons à flanc de crête afin de nous rapprocher du sommet du Barangur. Après quelques petits cols, nous redescendons à ses pieds, au bord d’un ruisseau portant son nom, pour dresser le camp. Nuit sous tente.
5 à 6 h de marche. M : 640 m. D : 610 m. 14 km environ

J 6/ Barangur - Mont Djar (2600 m)

Nous remontons doucement la vallée en profitant de tardifs rayons de soleil qui viennent réchauffer l’atmosphère. Un dernier regard en arrière pour admirer la vallée où nous venons de passer la nuit puis nous continuons sur un chemin facile. A plus de 2500 mètres d’altitude, nous marchons sans difficulté au sein d’un vaste plateau, quelques sommets et vallées le ponctuant de temps à autre. Nous nous rapprochons petit à petit du sommet du Grand Chimgan qui apparait finalement devant nous, massif et imposant dans le panorama. C’est l’heure pour nous de poser nos bagages et de profiter de la vue alentour en profitant d’un bon thé chaud. Nuit sous tente.
5 h de marche. M : 860 m. D : 500 m. 12 km environ

J 7/ Mont Djar – Grand Chimgan (3310 m) – Col de Khumbel (2370 m)

Aujourd’hui nous montons tout droit, direction le sommet du Grand Chimgan à 3310 mètres ! Le sentier est simple à suivre au sein des traces laissées par les bergers et leurs troupeaux. Nous remontons petit à petit le versant sud avant de passer brièvement sur le versant ouest. Le sommet se fait attendre et nous devons utiliser nos mains pour nous hisser jusqu’au sommet. De ce point de vue fantastique nous contemplons sur 360 degrés les montagnes ouzbèkes, kirghizes et kazakhs. Après quelques photos, descente par le même chemin qu’à l’aller avant de bifurquer sur notre droite vers les pentes abruptes du versant sud. Nuit en camp.
7 h de marche. M : 920 m. D : 1180 m. 11 km environ

J 8/ Col de Khumbel - Beldirsay (1530 m) – Tashkent - Ourgench - Khiva

Nous poursuivons notre descente et trouvons aux abords du chemin des pétroglyphes vieux de près de 9000 ans illustrant les animaux vivant alors dans la région. Dans le fond de la vallée, les bergers amènent leurs troupeaux vers les collines tandis que de quelques chétives habitations filtre l’odeur du pain cuit. Un petit effort et nous passons un petit col avant de redescendre vers Beldirsay. Nous disons au revoir à notre équipe et leur souhaitons bon retour avant de prendre la route vers Tashkent. En fin de journée, transfert à l’aéroport et envol pour Ourgench. Transfert vers l'oasis de Khiva dans la région désertique de Khorezm. Première immersion au sein de l'Ichan-Kala (la ville intérieure et forteresse), entourée de remparts en briques et argile datant du XVIIè siècle. Nuit à l'hôtel.

J 9/ Khiva

En début de matinée, visite guidée de la ville, magnifique vestige de l'oasis de Khorezm. Khiva était la capitale du Khanat au XVIIè siècle, un des plus grands marché de l'Asie Centrale. De nos jours, l'Ichan Kala est un véritable puit de culture où l'on peut admirer l'ancienne résidence des Khans (le Kouna-Ark), la mosquée du Vendredi et son prestigieux minaret datant du XIè siècle ainsi que la madrasa d'Islom Khoja (XIXe). Ces trésors du passé donnent à la cité un caractère d'une authenticité remarquable et un style unique avec ses remparts d'argile rose. L'après midi sera libre, vous laissant le temps de flâner le long des ruelles ensoleillées de Khorezm. Nuit à l'hôtel.

 

J 10/ Khiva - Boukhara

Transfert à Boukhara via le désert de sable rouge de Kizikum (480 km). L'après-midi, visite de Boukhara : ensemble Lyabi Haus, Madrassah Nadir Divanbegi, Khonako Nadir Devanbegi, Madrassah Kukeldash. Nuit à l'hôtel.

 

J 11/ Boukhara la sainte

Boukhara était l'une des villes les plus importantes sur la Route de la Soie. Les commerçants affluaient pour vendre leurs marchandises, notament des tapis et des bijoux. Elle fut également un foyer de dévelopement important pour plusieurs religions comme le zoroastrisme ou plus tard l'islam.
Au programme de la visite du matin : mosquée et minaret Poyi-Kalon, Madrassah Miri-Arab, domes de Taqi, Toki Sarafon Toki Telpak Furushon, Toki Zargaron, mosquée Magoki Attari, Ulug Beg Madrassah, Madrassah Abdul Aziz. L'après-midi, suite de la visite : mausolée d'Ismael Samani, coffre de Boukhara, mausolée Chashma-Ayub, forteresse Ark et mosquée Bolo-Hauz. Spectacle traditionnel dans la madrassah Nadir Devan-Begi. Nuit à l'hôtel.

 

J 12/ Boukhara - Samarcande

Départ de Boukhara pour rejoindre Samarcande, que nous atteignons à midi. Installation pour deux nuits à l'hôtel. 4 h de route. 270 km.

 

J 13/ Samarcande la magnifique

Capitale de Tamerlan, cette ville fut la principale cité de l’antique Sogdiane. Au carrefour des grandes routes commerciales venant de Chine, de Sibérie, de Perse et d’Occident, elle prospéra jusqu’au déferlement des hordes mongoles de Gengis Khan qui détruisirent la cité avant de la reconstruire sur les cendres des faubourgs. Visite de Samarcande : le mausolée de Gur Emir, l'ensemble du Registan comprenant les madrassas d'Ulugbek, de Shir Dor et de Tillya-Kari, la mosquée Bibi Khanum. L'après-midi, excursion dans un bazar local et visite de la nécropole Shah-in-Zinda. Nuit à l'hôtel.

J 14/ Samarcande - Tashkent

Le matin, poursuite de la visite avec l'observatoire d'Ulugbek et le musée Afrosyob, situé sur les ruines de l'antique Samarcande et relatant l'histoire de la ville. Temps libre avant votre transfert à Tashkent en fin de journée par train rapide (350 km). Nuit à l'hôtel.

 

J 15/ Tashkent - France

Transfert à l’aéroport pour prendre votre vol retour vers la France.

 



<< Retourner à Ouzbékistan

 

Votre avis nous intéresse

Image Captcha

Veuillez recopier les 2 caractères de l'image dans ce champ :

(*) Mentions obligatoires