Si vous n'arrivez pas à visualiser correctement l'animation, essayez l'une ou les deux solutions suivantes :

1- Assurez-vous que javascript est activé sur votre naviguateur et /ou

2- Mettez à jour votre lecteur Flash en Cliquant ici pour obtenir la dernière version du lecteur Flash gratuit.

Page d'accueil

Accueil > Randonnée et trekking > Ouzbékistan > Monts et cités légendaires d'Orient

Monts et cités légendaires d'Orient- 15 jours

Si vous n'arrivez pas à visualiser correctement la visite en images, essayez l'une ou les deux solutions suivantes :
1- Assurez-vous que javascript est activé sur votre naviguateur et /ou
2- Mettez à jour votre lecteur Flash en Cliquant ici pour obtenir la dernière version du lecteur Flash gratuit.
3wkom referencement


Un circuit orienté randonnée et découverte des villes de la Route de la Soie : Samarcande, Boukhara et Khiva. Pendant 5 jours vous partez à la découverte de la chaine de montagne de Nourata, en camping et nuit chez l'habitant. Pendant 16 jours, vous vivez une immersion dans la vie ouzbek et vous partagez avec les habitants lors de repas et au cours de la marche.

Points forts :

  • Un circuit de randonnée exclusif au nord de Samarcande.
  • La découverte des villes majeures de la Route de la Soie.
  • Le très bon compromis marche et découverte culturel.

 

Itinéraire :

 

J 1/ France - Tashkent

Vol pour l'Ouzbékistan et nuit dans l'avion.

J 2/ Tashkent - Ourgench – Khiva

Accueil à l'aéroport de Tashkent. En fonction de votre heure d'arrivée, visite de la ville : la vieille ville avec la Madrassa de Kukeldash (XIVème siècle), le bazar de Chorsy et la madrassa d'Abul Kasim. Dans l'après-midi, visite de l'ensemble architectural de Hazrati Imam (XVIème siècle) : la Madrasah de Barakkhan, le mausolée de Kaffal-Shashi et la Grande Mosquée. En fin de journée, transfert à l’aéroport et envol pour Ourgench. Transfert vers l'oasis de Khiva dans la région désertique de Khorezm. Première immersion au sein de l'Ichan-Kala (la ville intérieure et forteresse), entourée de remparts en briques et argile datant du XVIIè siècle. Nuit à l'hôtel.

J 3/ Khiva

En début de matinée, visite guidée de la ville, magnifique vestige de l'oasis de Khorezm. Khiva était la capitale du Khanat au XVIIè siècle, un des plus grands marché de l'Asie Centrale. De nos jours, l'Ichan Kala est un véritable puit de culture où l'on peut admirer l'ancienne résidence des Khans (le Kouna-Ark), la mosquée du Vendredi et son prestigieux minaret datant du XIè siècle ainsi que la madrasa d'Islom Khoja (XIXe). Ces trésors du passé donnent à la cité un caractère d'une authenticité remarquable et un style unique avec ses remparts d'argile rose. L'après midi sera libre, vous laissant le temps de flâner le long des ruelles ensoleillées de Khorezm. Nuit à l'hôtel.

J 4/ Khiva - Boukhara

Transfert à Boukhara via le désert de sable rouge de Kizikum (480 km). L'après-midi, visite de Boukhara : ensemble Lyabi Haus, Madrassah Nadir Divanbegi, Khonako Nadir Devanbegi, Madrassah Kukeldash. Nuit à l'hôtel.

J 5 & 6/ Boukhara la Sainte

Cette ville, qui se situe dans la vallée de Zerafshan, a conservé son charme d’antan. Autrefois l’une des villes les plus importantes de la route de la Soie, où tous les commerçants se précipitaient pour vendre leurs marchandises, notamment les tapis et les bijoux. Bien que l’islam soit né ailleurs, Boukhara fut un foyer important de son développement. La ville abrite des centaines d’écoles islamiques, les madrasas, et autant de mosquées et de tombeaux de saints. Au programme : mosquée et minaret Poyi-Kalon, Madrassah Miri-Arab, domes de Taqi, Toki Sarafon Toki Telpak Furushon, Toki Zargaron, mosquée Magoki Attari, Ulug Beg Madrassah, Madrassah Abdul Aziz. L'après-midi, suite de la visite : mausolée d'Ismael Samani, coffre de Boukhara, mausolée Chashma-Ayub, forteresse Ark, mosquée Bolo-Hauz et Chor Minor. Spectacle traditionnel dans la madrassah Nadir Devan-Begi. Nuit à l'hôtel.

J 7/ Boukhara - Sentob (700 m)

Nous quittons Boukhara pour rejoindre Nourata (150 km), une grande oasis alimentée par une source sacrée, Tchashma, et dont les poissons sont naturellement sacrés... Vous découvrez les ruines de la forteresse qui existait à l’époque d’Alexandre le Grand et qui a la forme de la constellation de la Grande Ourse, puis la mosquée Tchil-Ustun (“quarante colonnes”, XIVe siècle), la mosquée Panjvakhta (“cinq prières”, XVIe siècle), le mausolée du cheikh Abdoul Hasan Nouri (VIIIe siècle). De Nourata, nous prenons la route vers le nord-est pour rejoindre le lac Aidar Kul. Rencontre avec les pêcheurs, baignade (selon la saison). En fin de journée, route pour le village de montagne de Sentob. Premières rencontres avec les montagnards ouzbeks. Nuit chez l’habitant.
200 km de trajet. 3 h 30 de route.

J 8/ Sentob – Sob (700 m)

Après un petit déjeuner agrémenté de produits locaux, nous remontons la verdoyante vallée. Nous surplombons légèrement les jardins et cultures d’où dépassent noyers, muriers et aubépines. Nous dépassons les ruines du vieux village pour aller observer un peu plus loin des gravures et peintures rupestres datant de près de 900 ans. Ensuite, redescente vers le village mais avant d’arriver sur celui-ci nous bifurquons sur la gauche pour rejoindre une piste. Franchissement d’un petit col séparant les vallées de Sentob et Sob puis descente vers le village de Sob. Installation chez notre hôte de ce soir et déjeuner. L’après-midi est consacrée à la découverte des environs. Nuit chez l’habitant.
3h30 de marche. M : 360 m. D : 360 m. Distance : 8 km environ

J 9/ Sob – Lac Fozilmon (1600 m)

Nous quittons le village de Sob en remontant doucement la vallée, accompagnés de notre caravane de muletiers. Un paysage rocailleux et aride s’impose à nous, néanmoins parsemé de fleurs multicolores au bord du chemin ou à flanc de colline. Le contraste avec la verte vallée de Sentob est évident mais nous traversons de temps à autre une oasis de cultures. Nous quittons le sentier principal pour longer une crête amenant au plateau de Fozilmon. Derrière nous la vallée découpe les massifs rocheux avec une impressionnante symétrie tandis qu’à l’horizon les steppes du désert du Kyzyl Kum se mélangent aux eaux peu profondes du lac Aydar Kul. Le plateau est en contraste total avec ce que nous avons pu voir : large, herbeux et peu vallonné, il offre un lieu de pâturage pour les troupeaux en été. Nous arrivons ensuite au lac de Fozilmon où nous installons le campement dans les alentours. Le reste de la journée est libre pour découvrir les sommets voisins ou se reposer. Nuit sous tente.
5 à 6 h de marche. M : 1000 m. D : 100 m. Distance : 13.3 km

J 10/ Lac Fozilom – Haut de la vallée de Shagal (1380 m)

Nous quittons le plateau pour descendre vers une paisible vallée. En face de nous, la chaine de l’Aqtau (Montagnes Blanches) barre l’accès au Sud. Les troupeaux de moutons déambulent autour de nous entre les collines. Les maisons en pierre des bergers, prenant seulement vie en été, sont parsemées dans ce paysage magnifique et paisible. Puis nous délaissons les pâturages pour arriver à un col où le paysage est essentiellement minéral. Nous suivons une ligne de crête offrant des vues grandioses de part et d’autre. Au sud la plaine de Samarcande entrecoupée de chaines de montagnes et les montagnes tadjiks, au nord les steppes arides du Kyzyl Kum et les eaux salées du lac Aydar Kul. Nous poursuivons cette marche aérienne mais facile avant de redescendre dans la vallée de Shagal. Nous suivons le petit ruisseau au bord des sombres flancs en schiste avant de dresser notre campement pour la nuit. Nuit sous tente.
6 h de marche. M : 670 m. D : 890 m. Distance : 14.5 km

J 11/ Vallée de Shagal - Vallée de Khukala (1310 m)

Après le petit déjeuner, nous commençons par une crête assez raide pendant une centaine de mètre, mais moins pentue ensuite. Il faudra être bien réveillé ! Le soleil levant et les ombres projetées sur les vallées alentours offre une terre de contraste saisissante. Nous rejoignons ensuite la ligne de crête principale pour ne plus la quitter jusqu’à la fin de la journée. Large et sans aucune difficulté technique, la crête nous permet de découvrir chaque versant de la chaine de Nourata. La vue est extraordinaire et unique sur cette partie de l’Ouzbékistan. Il n’est pas rare de ne croiser personne sur cette zone retirée et sauvage, mis à part les vautours qui profitent des courants ascendants. Nous poursuivons notre chemin sur les hauteurs avant de malheureusement redescendre vers le fond de vallée. Comme la nuit précédente, le paysage est aride et désolé mais la présence d’un ruisseau permet de parer à l’indispensable pour notre campement. Nuit sous tente.
6 à 7 h de marche. M : 840 m. D : 910 m. Distance : 12 km

J 12/ Vallée de Khukala- Samarcande

Nous descendons tranquillement la vallée. Cette marche peut être surnommée « les 1000 traversées » car nous devrons franchir à de nombreuses reprises le ruisseau. Au cours du chemin entre blocs de schistes et gorges, de petites oasis d’aubépines et muriers permettent de prendre l’ombre. Si la saison le permet, vous pourrez gouter aux succulentes baies pendant aux branches. Arrivés au milieu du village de Khukala, nous retrouvons notre véhicule pour faire route en direction du sud-est vers la région de Samarcande. Arrivée en fin d’après-midi dans la ville et installation pour deux nuits en hôtel traditionnel de charme.
3 à 4 h de marche. D : 310 m. Distance : 8km. 120 km de trajet. 2 h de route.

J 13/ Samarcande la Grande

Capitale de Tamerlan, cette ville fut la principale cité de l’antique Sogdiane. Au carrefour des grandes routes commerciales venant de Chine, de Sibérie, de Perse et d’Occident, elle prospéra jusqu’au déferlement des hordes mongoles de Gengis Khan qui détruisirent la cité avant de la reconstruire sur les cendres des faubourgs. Visite de Samarcande : le mausolée de Gur Emir, l'ensemble du Registan comprenant les madrassas d'Ulugbek, de Shir Dor et de Tillya-Kari, la mosquée Bibi Khanum. L'après-midi, excursion dans un bazar local et visite de la nécropole Shah-in-Zinda. Nuit à Samarcande.

J 14/ Samarcande - Tachkent

Le matin, poursuite de la visite avec l'observatoire d'Ulugbek et le musée Afrosyob, situé sur les ruines de l'antique Samarcande et relatant l'histoire de la ville. Temps libre avant votre transfert à Tashkent en fin de journée par train rapide (350 km). Nuit à Tashkent.

J 15/ Tachkent- France

Temps libre avant votre transfert à l’aéroport et votre retour vers la France.



<< Retourner à Ouzbékistan

 

Votre avis nous intéresse

Image Captcha

Veuillez recopier les 2 caractères de l'image dans ce champ :

(*) Mentions obligatoires