Si vous n'arrivez pas à visualiser correctement l'animation, essayez l'une ou les deux solutions suivantes :

1- Assurez-vous que javascript est activé sur votre naviguateur et /ou

2- Mettez à jour votre lecteur Flash en Cliquant ici pour obtenir la dernière version du lecteur Flash gratuit.

Page d'accueil

Accueil > Découverte de l'Ouzbékistan > Découverte > Les chemins de la soie

Les chemins de la soie- 15 jours

Si vous n'arrivez pas à visualiser correctement la visite en images, essayez l'une ou les deux solutions suivantes :
1- Assurez-vous que javascript est activé sur votre naviguateur et /ou
2- Mettez à jour votre lecteur Flash en Cliquant ici pour obtenir la dernière version du lecteur Flash gratuit.
3wkom referencement


Ce circuit inclus de nombreux sites historiques (visite des principales viles d'Ouzbékistan sur la Route de la Soie) et un fort aspect culturel (découverte des traditions, coutumes et populations montagnardes) : un voyage accessible à tous pour s'imprégner de l'ambiance d'hospitalité régnant au sein de ce pays aux multiples richesses.

 

Points forts :
• Le voyage idéal pour découvrir toutes les facettes de l'Ouzbékistan.
• Découverte complète des villes inoubliables de la Route de la Soie.
• Rencontre avec la population, nuits chez l'habitant.

Itinéraire

J 1/ France - Tashkent

Vol pour l'Ouzbékistan et nuit dans l'avion.

J 2/ Tashkent - Nukus

Accueil à l'aéroport et visite de la ville de Tashkent : la vieille ville avec la Madrassa de Kukeldash (XIVème siècle), le bazar de Chorsy et la madrassa d'Abul Kasim. Dans l'après-midi, visite de l'ensemble architectural de Hazrati Imam (XVIème siècle) : la Madrasah de Barakkhan, le mausolée de Kaffal-Shashi et la Grande Mosquée. Envol pour Nukus, dans l’Ouest du pays, en fin de journée. Nuit à Nukus.

J 3/ Nukus – Moinaq – Nukusont

Départ tôt en direction de Moinaq (200 km), l’ancien port principal de la mer d’Aral. Le rivage bordait le port dans les années 50 tandis qu’il se trouve actuellement à plus de 60 km. De nombreuses conserveries y étaient présentes au temps de l’Union Soviétique et alimentaient toutes les républiques. Aujourd’hui, seul le cimetière de bateau aux épaves rouillées et rongées par le sel témoignent de cette ancienne atmosphère de pêche, unique au sein du désert. Puis route de retour vers Nukus au cœur du pays de Khorezm. Les arts sont très développés dans cette région de l’Ouzbékistan, notamment au niveau des chants et de la danse, et les spectacles sont un régal pour les sens. En fonction des disponibilités, possibilités d’y assister le soir. Nuit à Nukus.

J 4/ Nukus - Khiva

Le matin, visite du Musée Savitsky retraçant fidèlement l’histoire et la culture Khorezm et du bazar très animé et riche en couleur. Puis transfert vers l'oasis de Khiva dans la région désertique du Khorezm (200 km). Première immersion au sein de l'Ichan-Kala (la ville intérieure et forteresse), entourée de remparts en briques et argile datant du XVIIè siècle. Nuit à Khiva.

J 5/ Khiva

Visite guidée de la cité le matin. Rencontre avec l'une des villes les plus remarquables de l'oasis de Khorezm. Elle fût la capitale du khanat au XVIIe siècle et l'un des grands lieux d'échanges commerciaux d'Asie Centrale. Depuis les rénovations effectuées par les soviétiques, l'Ichan-Kala, le centre historique entouré de ses remparts d'argile rose, constitue une source de richesses authentiques, du palais des Khans (le Kouna-Ark du XVIe siècle) à la mosquée du Vendredi en passant par les madrassas d'Islam Khodja et de Mohammed Amin Khan et la tour de Kalta Minor. Temps libre l'après-midi, l'occasion pour chacun de découvrir cette merveilleuse cité parfaitement préservée par le temps.

J 6/ Khiva - Boukhara

Départ tôt pour Boukhara via le désert de sable rouge de Kizikum (480 km). L'après-midi, visite de Boukhara : ensemble Lyabi Haus, Madrassah Nadir Divanbegi, Khonako Nadir Devanbegi, Madrassah Kukeldash. Nuit à Boukharaont

J 7/ Boukhara

Visite de la ville de Boukhara : mosquée et minaret Poyi-Kalon, Madrassah Miri-Arab, domes de Taqi, Toki Sarafon Toki Telpak Furushon, Toki Zargaron, mosquée Magoki Attari, Ulug Beg Madrassah, Madrassah Abdul Aziz. L'après-midi, suite de la visite : mausolée d'Ismael Samani, coffre de Boukhara, mausolée Chashma-Ayub, forteresse Ark et mosquée Bolo-Hauz. Spectacle traditionnel dans la madrassah Nadir Devan-Begi. Nuit à Boukhara.

J 8/ Boukhara

Visite du mausolée Bahavuddin Nakshbandiy, nécropole Chor-Bakr et Chor Minor. Après-midi libre à Boukhara. Nuit à Boukhara.

J 9/ Boukhara – Nourata - Yangui Gazgan

Nous quittons Boukhara pour rejoindre Nourata (100 km), une grande oasis alimentée par la source sacrée Tchashma. En route, nous nous arrêtons dans la ville de Gijdouvon pour visiter un atelier de céramique. A Nourata, nous découvrons les ruines de la forteresse qui existait à l’époque d'Alexandre le Grand et ayant la forme de la Constellation de la Grande Ourse, puis la mosquée Tchil-Ustun (quarante colonnes - XIVs), la mosquée Panjvakhta (cinq prières - XVIs) et le mausolée du cheikh Abdoul Hasan Nouri (VIIIs).  Déjeuner chez l’habitant à Nourata, avant de continuer notre chemin vers le désert (100 km), où nous passons une nuit sous la yourte. Au plus près des sympathiques éleveurs de chameaux, ils animent souvent les soirées par les chansons propres aux nomades. Nuit sous yourte à Yangui Gazgan.

J 10/ Yangui Gazgan - Lac Aydarkul - Oukhum

Du campement, nous prenons une route vers le sud pour rejoindre le lac Haydarkoul (60 km). Ce lac artificiel, du à une erreur de jugement d'ingénieurs soviétiques, est situé au milieu de la steppe. Rencontre avec les pêcheurs, pique-nique au bord du lac et baignade selon la saison. L'après-midi route pour le village d'Oukhum situé au pied de la chaine de montagne de Nourata. Nuit chez l'habitant à Oukhum.

J 11/ Oukhum - Tepakul

Départ le matin pour aller explorer pendant quelques heures la vallée verdoyante d'Oukhum. Habitée par une majoritée de tadjiks, ils vivent ici depuis plusieurs générations dans des maisons en pierre situées le long de la rivière et bordée d'antiques noyers de plus de 300 ans. Retour au village puis transfert au village de Tepakul (250 km). Nuit chez l'habitant à Tepakul.

J 12/ Tepakoul - Shakhrisabz - Samarcande

Afin de découvrir la vie quotidienne et rurale ouzbek, nous en profitons pour découvrir les alentours et faire une balade de 3-4 h dans cette partie de la chaine de Zerafchan, avant de partager notre déjeuner avec nos hôtes. Puis départ en début d'après-midi pour Shakhrisabz, l’ancienne Kesh, ville natale de Tamerlan. Nous visiterons le « Palais blanc » (Ak-Saray XIV s), dont les impressionnants vestiges du portail offrent un décor de mosaïques sans pareil. La mosquée Kok Goumbaz XVe s, le mausolée Goumbazi-Seidan et surtout la mosquée Khazrati Imam évoquent toute la splendeur de cette ville. En fin de journée transfert au nord vers samarcande (100 km). Nuit à Samarcande.

J 13/ Samarcande

Capitale de Tamerlan, cette extraordinaire cité de l'antique Sogdiane se situe au carrefour des grandes routes commerciales venant de Chine, de Sibérie, de Perse et d'occident. Visite de Samarcande : le mausolée de Gur Emir, l'ensemble du Registan comprenant les madrassas d'Ulugbek, de Shir Dor et de Tillya-Kari, la mosquée Bibi Khanum. L'après-midi, excursion dans un bazar local et visite de la nécropole Shah-in-Zinda. Nuit à Samarcande.

J 14/ Samarcande - Tashkent

Le matin, poursuite de la visite avec l'observatoire d'Ulugbek et le musée Afrosyob, situé sur les ruines de l'antique Samarcande et relatant l'histoire de la ville. Temps libre avant votre transfert à Tashkent en fin de journée par train rapide (350 km). Nuit à Tashkent.

J 15/ Tashkent - France

Transfert à l'aéroport pour prendre votre vol de retour vers la France.



<< Retourner à Découverte

 

Votre avis nous intéresse

Image Captcha

Veuillez recopier les 2 caractères de l'image dans ce champ :

(*) Mentions obligatoires



 
delaunay, 17-12-2012 10:05:16

la route de la soie en 2010

superbe voyage en avril 2010 dans le temps et l'espace de l'Asie centrale;Khiva, Boukhara, Samarcande...merveilleux souvenirs du passé, Tamerlan le batisseur fait oublier le tyran sanguinaire ; l'Amou Daria nous fait revivre Alexandre le grand et les steppes infinies...à Borodine. Excellent guide et parfaite maitrise du métier par Isrofil Usanov.




 
hamon alain, 18-12-2012 06:53:24

merveilleuse route de la soie

Un voyage inoubliable avec une èquipe sachant proposer visites et contacts intéressants.




 
Jean-Louis Azaïs, 20-12-2012 14:11:31

Super voyage!

Comment oublier un voyage aussi féérique ! Le tour décrit exactement notre voyage de 2006, il est très explicite sur l'histoire, l'architecture, cette magnifique civilisation si lointaine pour nous mais cette notice ne peut pas décrire la qualité de l'accueil, le professionnalisme, la gentillesse et la compétence des guides (bravo Isrofil, bravo Nenuphar pour la formation et la maitrise de votre agence), l'émerveillement de tout instant sur les possiblités de ce peuple! Un voyage a faire absolument.




 
Frederic Miniere, 26-08-2016 07:02:29

Les chemins de la soie

Bonjour à toute l'agence,

Nous voulions ma famille et moi partager avec vous notre bonheur d'avoir passé 10 jours chez vous en Ouzbékistan.

Nous avons passé un séjour incroyable, dans un pays extraordinaire, rempli de surprises et d'une richesse culturelle énorme.

Chaque nouvelle journée fut plus forte que la journée précédente.

Notre voyage fut digne des mille et une nuits et pouvoir fêter l'anniversaire des 18 ans de ma fille ainée en plein désert, dans les yourtes avec un ciel merveilleux rempli d'étoiles, profiter d'un feu et d'un récital traditionnel, restera pour l'ensemble de la famille un souvenir exceptionnel, rare et hors du commun dont beaucoup de personnes pourront nous envier avec un gâteau grandiose et excellent (merci Anvard & Parda pour la surprise).

Le voyage restera à jamais un coup de cœur magnifique, mais si tout a été plus que parfait, nous avons quand même deux gros coups de cœur, le premier, l'hôtel Hovli payon de Boukhara, endroit exceptionnel et merveilleux ou l'on s’est senti comme à la maison avec un plus inexplicable, quant au deuxième coup de cœur il est hors catégorie et lui est gravé à jamais dans nos cœurs, c'est la journée et la nuit passées chez l'habitant, au sein de cette famille exceptionnelle dans le village de TEPAKUL, car eux le sont "Cool". Merci à cette famille d’une gentillesse et d’une simplicité exemplaire, il y a beaucoup à apprendre d’eux.

Nous pourrions écrire des pages et des pages pour essayer de vous expliquer tout l'amour que nous avons et que nous avons reçu de ce pays, mais la réussite ........... vous en revient.

C’est pourquoi nous tenions à remercier d'une façon exceptionnelle KHILOLA, qui s’est occupée d'organiser notre voyage (et ce fut long et difficile), et si aujourd’hui nous pouvons mettre la note de 15 sur 10 c'est grâce à son implication et à son travail ainsi que celui de toute l'équipe. Khilola, encore merci.

Mais une bonne organisation ne suffit pas à une réussite totale, il y a des ingrédients indispensables et vous avez su les trouver, un chauffeur exceptionnel et d'une intention hors norme, Anvard merci d'avoir partagé ce voyage avec nous et merci de ton amitié.

Mais si nous sommes parti avec regrets de l'Ouzbékistan, ce sera pour mieux y revenir en préparent un nouveau séjour mais d'une durée très, très longue.

Car si nous somme parti pour découvrir un nouveau pays chargé d'histoire, nous avons trouvé un AMI, un vrai, sincère et chaleureux qui a su nous faire partager son amour de l'Ouzbékistan et de son histoire. Si nous regrettons d'être rentré en France, nous regrettons aussi la présence de notre PARDA, car sans lui, nous n'aurions pas eu des vacances exceptionnelles et le mot est trop faible, car passer des vacances en famille comme celles que nous venons de passer, très peu de personnes peuvent se targuer d'en avoir vécu, elles sont le plus souvent qu’un rêve.

Merci de nous avoir donné le plus grand guide de l'Ouzbékistan, par son implication, son caractère, sa bonté d'âme, sa gentillesse ... PARDA merci mille fois d'avoir partagé ton temps avec nous et nous sommes, tu ne peux même pas l'imaginé, d'une tristesse de ne pas avoir pu prolonger notre séjour de quelques jours pour assister au mariage de ton fils.

Parda à très bientôt.

Merci à vous tous, et nous vous donnons rendez-vous très bientôt pour un nouveau séjour.

Le Famille Minière et Apolline qui veut son chameau








Chemins de la soie